Création des pesticides

              1. Définition

Le mot pesticide a été créé en anglais, sur le modèle des nombreux mots se terminant par le suffixe -cide (du verbe latin caedo « tuer »), et sur la base du mot anglais pest (animal, insecte ou plante nuisible), lequel provient (comme le français peste) du latin pestis qui désignait toute espèce de « fléau, calamité ».

                2. Création

Il s'agit d'une substance active ou d'une association de plusieurs substances chimiques ou micro-organismes, d'un liant et éventuellement d'un solvant éventuellement accompagnés d'adjuvants ou d'un tensioactif.

 Un pesticide est composé d'un principe actif d'origine naturelle ou synthétique. Il est en général dilué dans l'eau pour être appliqué sur les zones à protéger. Il s'agit de substances actives qui sont soit minérales (ex : sulfate de cuivre) soit organiques (ex : carbamates). Ces substances peuvent être soit d’origine naturelle (ex : Bt) ou synthétique (ex : glyphosate). Le premier pesticide a été créé lors de la second guerre mondial pour tuer les moustiques transmettant certaines maladies, c'est le dichlorodiphényltrichloroéthane, couramment appelé DDT. Puis lui ont succédé énormément d'autres pesticides, pour étendre leurs actions.

Pour la conception d’un pesticide, il faut la combinaison de plusieurs éléments. En premier lieu, il y a la ou les matières actives qui vont donner sa propriété toxique au produit. Ensuite, on y ajoute un diluant qui sera une matière solide ou liquide. Le diluant est destiné principalement à diminuer la concentration de la matière active. Il s’agit d’huiles végétales si c’est du liquide ou par exemple de l’argile dans le cas des préparations solides. Et en dernier lieu, pour faciliter l’utilisation et l’application du produit ou pour modifier la qualité des pesticides, on incorpore les adjuvants. Ces adjuvants comprennent des stabilisants, des adhésifs, des colorants, des matières répulsives pour faciliter aussi l’action de la matière active.

Le nom commercial doit être suivi de deux lettres majuscules suivant un code international. Pour les produits solides, il y a le WP pour les produits en poudre fine, le WG et le MG les produits sous forme de granule. Pour ce qui est des produits liquides, il y a quatre présentations dont le SL pour les concentrés solubles, le SC pour les suspensions concentrées, l’EC pour les concentrés émulsionnables, et enfin le EW pour les émulsions concentrées.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×